Le chemin de la vie #4   



1.    Être souvent victime

2.    Un Peuple Élu

3.    L'habitude du risque

4.    Savoir rire

5.    Quand un problème se pointe

6.    Vieillir dans la sérénité





Être souvent victime


   Certaines personnes ont le don de se retrouver souvent victime dans la vie. Hasard, malchance, ou mauvais sort ?

   Probablement rien de tout ça. Cherchons plutôt dans le comportement des gens concernés, pourquoi ils se retrouvent dans de telles situations. D'abord, il y a ceux qui aiment à se faire plaindre. Ils campent dans un rôle de victime pour attirer l'attention sur eux. Ils se sentent ainsi entourés, cajolés, on s'occupe d'eux, et c'est ce qu'ils recherchent.

   D'autres agissent mal tout simplement, et sont alors victimes plus souvent qu'à leur tour. Ces derniers ne comprennent pas toujours qu'ils sont la cause de leurs problèmes. Pour eux, tout ce qui leur arrive est plutôt dû à des causes extérieures. Hélas, tant qu'ils n'arriveront pas à faire la relation entre leurs agissements et ce qu'ils subissent, ils vivront des situations difficiles.

   Il n'y a rien de bien drôle à adopter le rôle de victime, la vie a tellement mieux à nous offrir.



Un Peuple Élu


   Certains peuples, que nous ne nommeront pas bien sûr, se prétendent « Peuple Élu par Dieu ». Cette appellation est-elle vraiment justifiée ?

   Se peut-il que l'Intelligence Suprême, ou Dieu si vous préférez, accorde des faveurs spéciales à un peuple en particulier ? On peut aussi poser la question différemment : Se peut-il que Dieu favorise un peuple au détriment d'un autre ? Pas besoin d'y réfléchir longtemps pour constater que ça n'a pas de sens ! Un Dieu qui pratiquerait une telle discrimination envers les humains, ça ne fait pas très honorable !

   Un peuple peut toutefois être privilégié pour une certaine période de temps. Tout comme un être humain subit les signes du zodiaque, un peuple, ou même une planète, sont assujettis eux aussi à certains cycles. Chacun de ces cycles comporte des aspects favorables, et d'autres qui le sont moins. En ce sens, on pourrait peut-être dire que oui, un peuple peut être favorisé pour un certain temps, mais seulement pour un certain temps, et chaque nation aura inévitablement son tour à son heure.

   L'Intelligence Suprême pratique une Justice à toute épreuve dans la répartition des expériences destinées aux peuples de la Terre. Au bout du compte, il vaudrait beaucoup mieux écarté la notion de « Peuple Élu », et plutôt reconnaître que nous sommes tous égaux aux yeux de Dieu sur cette Terre.



L'habitude du risque


   Nous vivons à une époque où notre tolérance aux risques en général, est beaucoup plus grande qu'auparavant, et ce ne sont pas toujours des risques calculés.

   Dans le sport, dans nos finances, dans nos relations amoureuses, etc. on retrouve le même phénomène. Un peu partout dans notre vie, nous poussons la barre toujours un peu plus haute. Plusieurs d'entre nous vivent continuellement au bord du gouffre, parce qu'ils en veulent toujours plus.

   On ne perçoit plus le risque, on le banalise. On s'y habitue en le côtoyant quotidiennement. Même si nous ne percevons plus le danger à vivre ainsi, ou pire encore, si nous adoptons l'attitude de l'autruche, la probabilité d'une « mauvaise surprise » demeure bien présente.

   Apprenons à reconnaître les risques potentiels liés à notre façon de vivre. Les cascadeurs eux, ont appris à bien évaluer les risques qu'ils encourent, faisons de même.



Savoir rire


   Ça fait du bien de rire, on dit même que ça dilate la rate ! En tout cas, rien de tel pour détendre les nerfs.

   Ne manquons pas une occasion de rire, mieux encore, provoquons de telles occasions. Le rire a vraiment un effet tonifiant sur la santé mentale et physique. Il remplace avantageusement bien des médicaments. De toutes façons, il ne faut pas se prendre trop au sérieux, sinon ce sont les autres qui rirons de nous ! Le rire est un langage universel parlé par tous, petits et grands, d'ici et d'ailleurs. Il permet d'unifier l'ensemble de l'humanité.

   Un sens de l'humour bien développé nous suit même après la mort. En effet, l'humour est encore présent sur les plans où nous séjournerons après notre passage sur Terre.



Quand un problème se pointe


   Nous avons tous à affronter différents problèmes à l'occasion. Certains sont prévisibles, d'autres le sont moins. Alors, quelle est la meilleure façon d'aborder un problème ?

   Nous devons d'abord réaliser que même si une situation est problématique, tout n'est pas fini. La majorité de nos problèmes ne sont que passagers. Essayons de prendre un peu de recul et de ne pas sauter trop vite aux conclusions. R
emercions d'abord le ciel de cet acquis inestimable qu'est la Vie, et prenons bien conscience de tout ce que nous possédons.

   En fait, nous avons sûrement tout ce qu'il faut pour passer à travers nos problèmes. Nous subissons simplement un contretemps. À chaque problème existe une solution, concentrons-nous à la trouver. Un des facteurs les plus important, consiste à savoir garder son calme.

   Celui qui parvient à maîtriser ses émotions fera évidemment de meilleurs choix en situations de crise. C'est dans le calme seulement que notre intuition fonctionne adéquatement, et c'est justement elle qui doit venir à notre secours dans ces moments-là.

   Sachons que ce qui nous arrive, arrive aux autres également. Il ne sert à rien de s'énerver, cela fait partie de la somme des expériences que nous avons tous à maîtriser durant nos passages sur Terre.



Vieillir dans la sérénité


   Après avoir traversé l'enfance, l'adolescence, et l'âge adulte, nous voilà à l'aube de la vieillesse. Certaines personnes toutefois, aimeraient bien redevenir jeunes.

   Pourtant, le processus de vieillissement doit être vécu. La vieilesse apporte des changements physiologiques dérangeants pour certains, mais elle amène également ses privilèges. De toutes façons, il nous est impossible d'éviter le vieillissement du corps physique. Alors, il vaut mieux accepter certaines limitations, et ainsi s'épargner des frustrations inutiles. La vraie vieillesse, c'est surtout dans la tête que ça se passe.

   Si nous arrivons à garder un mental jeune et alerte, nous nous sentirons encore jeune à l'intérieur. Parvenu à cette étape de la vie, nous pouvons maintenant apprécier ne plus subir les nombreuses contraintes liées au monde du travail. Nous avons enfin du temps à nous, pour nous. En gardant l'esprit ouvert, nous découvrons une multitude de nouveaux centres d'intérêts.

   Ceux qui ont accepté mentalement le fait de vieillir, et qui prennent un soin raisonnable de leur corps, vivent durant cette période, la sérénité et la paix. Pour plusieurs, ce sera enfin l'occasion de s'éveiller à cette merveilleuse aventure qu'est la Vie.


André A. Bernier

 

Page suivante


 
 
Page 1     Le chemin de la vie #1   André A. Bernier

Page 2     
Le chemin de la vie #2   André A. Bernier

Page 3     
Le chemin de la vie #3   André A. Bernier

Page 4     
Le chemin de la vie #4   André A. Bernier

Page 5     
Le chemin de la vie #5   André A. Bernier

Page 6     
Le chemin de la vie #6   André A. Bernier

Page 7     
Le Tricot - Leçon de vie   Doris Lussier

Page 8     
Quelques textes de Joseph Murphy   Joseph Murphy

Page 9     
Est-ce que l'amour existe ?   Jaqueline Aubry

Page 10   
Quelques textes d'O. M. A.   Omraam Mikhaël Aïvanhov  

Page 11   
Comment va la vie ?   OCDE

Page 12   
J'ai besoin...   Anonyme

 

 


 



 4 
 



Créer un site
Créer un site