Les dettes de reconnaissance



   L'homme a reçu de ses parents le corps, la vie (disons la vie, bien que ce ne soient pas eux qui la créent), les vêtements, la nourriture, le logement, l'éducation... C'est toute une dette accumulée qui doit leur être payée. Beaucoup d'enfants refusent de la reconnaître ; ils critiquent leurs parents, ils s'opposent à eux, les détestent même... C'est injuste. Les parents les ont aimés, ils ont souffert pour eux, ils les ont nourris, vêtus, protégés, ils les ont soignés quand ils étaient malades, ils se sont occupés de leur éducation. L'homme a donc d'abord une dette envers ses parents.

   Ensuite l'homme a aussi une dette à l'égard de la société ou de la nation à laquelle il appartient, parce qu'elle lui a donné tout un héritage de culture et de civilisation, avec des musées, des bibliothèques, des laboratoires, des théatres... Elle met aussi à sa disposition ses trains, ses paquebots, ses avions, ses médecins pour le soigner, ses instituteurs pour l'instruire, son armée... et même ses gendarmes pour le protéger !

   Ensuite, il doit quelque chose à la race, parce qu'elle lui a donné une couleur de peau, une structure physique et psychique, une mentalité.

   Et ce n'est pas tout, il a aussi contracté des dettes envers la planète, envers la terre qui l'a nourri et porté, envers le système solaire tout entier (parce que c'est grâce au soleil et aux planètes que nous sommes sans cesse soutenus, vivifiés), envers tout l'univers, et enfin envers le Seigneur.

   La plupart des gens ne font que prendre sans être conscients de l'immensité de leurs dettes... Mais le disciple, lui, cherche à être conscient de ses dettes et à les acquitter. C'est pourquoi il aime tout d'abord ses parents, et il les aide et leur fait du bien pour leur rendre ce qu'il leur doit. Il rend aussi quelque chose à la société, à la nation, à l'humanité tout entière, au système solaire, à tout le cosmos, et enfin à Dieu. Par son activité, ses pensées, ses sentiments, sans arrêt il donne à tous de bonnes choses, et la nature le reconnaît comme un être intelligent.


Omraam Mikhaël Aïvanhov


 

Page suivante

Page 1     Le chemin de la vie #1   André A. Bernier

Page 2     
Le chemin de la vie #2   André A. Bernier

Page 3     
Le chemin de la vie #3   André A. Bernier

Page 4     
Le chemin de la vie #4   André A. Bernier

Page 5     
Le chemin de la vie #5   André A. Bernier

Page 6     
Le chemin de la vie #6   André A. Bernier

Page 7     
Le Tricot - Leçon de vie   Doris Lussier

Page 8     
Quelques textes de Joseph Murphy   Joseph Murphy

Page 9     
Est-ce que l'amour existe ?   Jaqueline Aubry

Page 10   
Quelques textes d'O. M. A.   Omraam Mikhaël Aïvanhov  

Page 11   
Comment va la vie ?   OCDE

Page 12   
J'ai besoin...   Anonyme
 
 

 


 
 
 
 17 
 



Créer un site
Créer un site