Chargement... Merci de patienter quelques secondes...









 

Est-ce que l'amour existe?

 


Voilà une question courante. "Cette fin de siècle a le mal d'aimer ou d'aimer mal", comme on peut le lire dans Ces femmes qui aiment trop. Des femmes et des hommes, tout autant les uns que les autres, se rendent dépendants de l'amour qu'on leur donne, en deviennent esclaves. D'autres manifestent un certain rejet, refusent de vivre une intimité. Chaque fois qu'on demande si l'amour est encore possible, je me laisse émouvoir. L'amour prend tant de formes, il se mêle aux désirs du coeur, de l'esprit, du corps, de l'âme. On sépare les éléments. Au fond, ces hommes et ces femmes ont peur de s'impliquer sous le prétexte qu'ils ne veulent pas blesser, se faire souffrir. L'amour, le vrai, n'a pas de mal à donner.

L'amour, c'est la recherche d'un complément ou d'un supplément. Quand il est absent, il y a une déficience, comme si l'organisme lui-même manquait de vitamines. Cet organisme commence à s'alimenter dans certaines cellules: les unes se reconstruisent tandis que les autres se détruisent. Quand il manque de l'amour, on peut développer les cellules intellectuelles, "performer", devenir un champion dans un travail: on se construit alors une cellule sociale confortable. Intérieurement, c'est la carence de l'âme. C'est le vide qui cohabite avec une surface bien polie!

Notre siècle valorise la consommation, le standing, le m'as-tu-vu, la sécurité financière, la retraite à 50 ans, riche naturellement. On vend du rêve. Il y a des acheteurs: la loterie, les jeux télévisés, les quiz, les concours de tout genre. Les médias et la plupart des téléromans offrent une perspective erronée de l'amour, c'est toujours le drame... Il faut des larmes pour être un véritable amoureux. Il faut avoir des problèmes de couple: pour former un couple, il faut qu'il y ait des disputes. Être heureux, c'est juste bon pour un épisode; au prochain ce sera le drame; la gifle, les gros mots, les insultes, les conflits d'autorité, d'idées... vous allongerez vous-même la liste. Puis l'auteur, sentant que le public a besoin d'une halte, il réconciliera temporairement les amoureux. Une semaine plus tard ça recommence: c'est encore la guerre à l'Amour.

Peut-être suis-je naïve ou en marge de la réalité? Mais pour moi l'Amour n'est pas une lutte, c'est une caresse au coeur et à l'âme, une conversation tendre, une émotion étrange et magique, c'est faire un avec l'autre et rester soi-même. L'amour vrai entre deux personnes c'est s'habiter l'un l'autre sans problème d'espace. L'amour n'a aucune possession, c'est un échange de confiance totale, ce sont des souffles qui se croisent pour se redonner la vie et la régénérer. L'amour c'est une incessante question: Comment puis-je rendre l'autre plus heureux que moi?

Peu de gens se la posent et si peu accèdent au bonheur d'aimer et d'être aimés véritablement. Mais il y en a. On vit avec de l'argent et on survit d'une aventure à l'autre, sans y trouver une profonde satisfaction; on se complaît dans l'éphémère, on déprime rapidement et on se trouve des excuses pour en rester là. Ou on ne sait pas comment en sortir. On se tolère face à soi sans rien espérer, rien d'autre que le plaisir des sens. On peut vivre en santé en faisant de l'exercice, on peut rester apparemment beau, être satisfait de sa forme physique. On peut se droguer, boire à l'excès, et, malgré tout, fonctionner socialement, culturellement, avoir l'air de quelqu'un de très bien, d'accompli! On peut devenir un chef d'entreprise prospère, faire de l'argent, recevoir des honneurs, acquérir le pouvoir. On peut posséder une maison somptueuse, un bateau, un avion, fréquenter les gens influents, mais, le bonheur et l'amour sont totalement indépendants de la fortune, de la gloire, du savoir, de la conquête.

Je connais parfaitement bien deux personnes qui n'ont pas de fortune, aucun pouvoir, aucune gloire, et qui ne s'en inquiètent nullement puisqu'elles sont heureuses: mon père et ma mère. Ils forment un couple qui n'a pas d'histoire non plus, leur vie pourrait paraître banale aux yeux de la plupart des gens. Ils s'aiment. Si je demande la recette à mon père, il me répond qu'il a toujours voulu faire plaisir à sa femme du mieux qu'il a pu. Si je demande à ma mère, elle me répond la même chose. Un jour, je vous raconterai en entier leur histoire d'amour dans laquelle j'ai baigné toute ma vie. En fait, vue de l'intérieur, c'est un monde merveilleux à visiter où la magie du véritable Amour transforme une déception en un tendre sourire! Faire cesser des pleurs, prendre une larme et y découvrir une perle! J'ai un doux souvenir: quand l'un de nous pleurait, quand nous étions petits, maman plaçait sa main sous nos yeux et disait qu'elle allait se faire un collier de perles unique au monde. Elle m'a appris la magie, l'art de voir toute chose d'un oeil favorable, m'a enseigné qu'une épreuve n'est qu'une étape.

À notre époque, on tente de vivre de raison sans exploiter les qualités du coeur et de l'âme, ou alors on s'emballe sans raisonner, sans se poser de question. Suis-je vraiment heureux? Ne suis-je pas pris dans les filets de l'illusion? On se fréquente sans jamais se connaître, sans jamais être intimes, par peur d'être découverts! Par peur d'être jugés imparfait. Par peur qu'un partenaire nous donne un certificat d'incompétence amoureuse. L'Amour ne juge pas, ne blesse pas, il exalte. On confond la blessure et la transformation qui s'opère en aimant, en étant aimé. En aimant, en étant aimé, on change au point d'avoir la sensation d'être différent et qu'on ne peut plus avoir de références, de points de repères de ce qu'on connaissait de soi. Une majorité de gens refusent de s'abandonner à la transformation, à la grande opération, ils ne risquent pas de bonheur non plus. Comment peut-on vraiment vivre au neutre toute sa vie? On n'avance pas, on ne recule pas non plus. On stagne.


Jaqueline Aubry



 

 

Page suivante

Page d'accueil



Page 1     Le chemin de la vie #1 André A. Bernier

Page 2     Le chemin de la vie #2 André A. Bernier

Page 3     Le chemin de la vie #3 André A. Bernier

Page 4     Le karma Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 5     Le Dalaï Lama Tenzin Gyatso

Page 6     La conscience de l'homme 7 auteurs différents

Page 7     Le Tricot - Leçon de vie Doris Lussier

Page 8     Quelques textes de Joseph Murphy Joseph Murphy

Page 9     Est-ce que l'amour existe? Jaqueline Aubry

Page 10   Quelques textes d'O. M. A. Omraam Mikhaël Aïvanhov  

Page 11   Comment va la vie? OCDE

Page 12   J'ai besoin... Anonyme


               suite de la table des matières

 




                              



                              
       




            Québec   Est-ce que l'amour existe?     004-09     Wifeo

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement