Vous verrez comme ça fait du bien
 

   Vous voulez vous sentir bien en vous-même ? D’abord, allons-y avec les conseils typiques que tout le monde peut vous donner : Mangez bien, faites de l’exercice, et couchez-vous de bonne heure ! Aussi simpliste que ça peut avoir l’air, nous avons tous avantage à tenir compte des besoins de base du corps physique. Il n’est pas nécessaire d’élaborer là-dessus, on comprend ou on ne veut pas comprendre ! Ça va pour le physique, passons maintenant au mental.
 
   Là, c’est un peu plus complexe, plus subtil. On reconnaît que l’être humain a besoin pour se réaliser et être heureux, d’aimer, de bâtir, et de comprendre. Nous avons en effet tous besoin d’aimer et d’être aimé, c’est primordial. Nous éprouvons également un besoin inné de bâtir quelque chose. Nous ne parlons pas d’objets matériels bien sûr, mais plutôt de sentir que nous participons à bâtir le monde dans lequel nous vivons. Et troisièmement, nous avons aussi besoin de comprendre le but de notre présent passage sur Terre.
 
   Nous avons déjà traité de ces trois prérequis dans des textes précédents, donc nous n’y reviendrons pas ici. Nous toucherons plutôt un autre aspect très important de la nature humaine, soit le rôle de notre attitude par rapport aux personnes qui nous entourent. Comme membre d’une société, on doit apprendre à cohabiter, à partager, et même à obtempérer et à céder parfois. On n’a pas toujours le goût de partager notre espace avec des gens qui n’ont pas les mêmes vues que nous. Certains sont mêmes aux antipodes de nos croyances, de nos objectifs. Ça tape sur les nerfs, on a envie de les tasser. Parfois, il vaut mieux tout simplement s’ôter de là, et ça presse !
 
   Mais regardons d'abord si ce ne serait pas possible d’aborder le problème autrement. On peut faire un effort pour s’ouvrir aux autres, pour leur tendre la main, et oublier pour un moment nos sacro-saints principes. Il n’y a pas beaucoup de gens malveillants, bien sûr il y en a, mais il y en a beaucoup plus qui se cherchent, et qui sont maladroits dans leurs démarches. Peut-être avons-nous des choses à apprendre en les écoutants. En fait, nous avons toujours des choses à apprendre des autres, même de ceux qui peuvent nous paraître insignifiants.
 
   Une bonne attitude à prendre envers ceux qui nous dérangent est de leurs souhaiter du bien. Renversez la vapeur et aimez-les. Nous ne vous disons pas d’être leur souffre-douleur, ni même de les fréquenter. Laissez-les simplement vivre leur vie à eux et vivez la vôtre. Mais aimez-les en silence dans votre cœur. Vous verrez comme ça fait du bien.


André A. Bernier



 

Page suivante



 
Page 1     Le chemin de la vie #1   André A. Bernier

Page 2     
Le chemin de la vie #2   André A. Bernier

Page 3     
Le chemin de la vie #3   André A. Bernier

Page 4     
Le chemin de la vie #4   André A. Bernier

Page 5     
Le chemin de la vie #5   André A. Bernier

Page 6     
Le chemin de la vie #6   André A. Bernier

Page 7     
Le Tricot - Leçon de vie   Doris Lussier

Page 8     
Quelques textes de Joseph Murphy   Joseph Murphy

Page 9     
Est-ce que l'amour existe ?   Jaqueline Aubry

Page 10   
Quelques textes d'O. M. A.   Omraam Mikhaël Aïvanhov  

Page 11   
Comment va la vie ?   OCDE

Page 12   
J'ai besoin...   Anonyme
  

 


 



 49 
 



Créer un site
Créer un site